Albert SEZARY (1880-1956)

Sézary fut d’abord nommé interne des hôpitaux d’Alger en 1901. Puis, "un jour, en été, il vint en France pendant les vacances. Un peu à l’improviste il eut l’idée de se présenter à l’externat de Paris ; il fut reçu premier en 1904. Il persévéra. En 1905, il était reçu second à l’Internat "

Docteur en médecine en 1909, Sézary fut chef adjoint du laboratoire de clinique médical de l’Hôtel-Dieu, chef de clinique médicale à l’hôpital Laennec en 1911, chef du laboratoire de la clinique des maladies cutanées et syphilitique à l’hôpital Saint-Louis de 1919 à 1926. Professeur agrégé en 1927, Sézary fut nommé chef de service à l’hôpital Broca et Saint-Louis en 1929. Président de la Société française de dermatologie en 1937, il fut élu à l’Académie de Médecine en 1945.

"Au pavillon Brocq, il passait des matinées studieuses : visite dans les salles avec sa fidèle surveillante Madame Jeanne Ferrand, coupes au laboratoire. Puis tous les jours, à la même heure précise il quittait l’hôpital. (…) le mercredi Darier venait dans son service. Sézary lui laissait comme il se devait la place d’honneur et s’asseyait à sa droite (…) Quand un cas paraissait difficile : "Faites venir le livre" disait Darier. Le livre, véritable bible, c’était le petit précis de Darier lui-même".

Officier de la Légion d’Honneur, membre de l’Académie de Médecine, Sézary décrivit en 1938 le syndrome qui porte son nom.

Sézary mourut le 1er décembre 1956 à Paris.


Retour